Kit de survie pour passer un bon Saint Louis Jazz 2018

Image caricature : Lamine Dièmé d’Imageriediem

26ème édition de SaintLouis Jazz 2018, du 26 avril au 1er mai 2018 à la place Faidherbe.

J-14. On y est presque, notre fameux rendez-vous Jazz. 26 ans que le Festival de Jazz de Saint-Louis existe. Il est souvent arrivé que l’on se demande s’il aura lieu, tant les choses paraissent fragiles, incertaines, hypothétiques;  tant les informations tardent à être diffuser, la programmation à tomber jusqu’à la dernière minute.

On se demande alors si le Festival aura lieu. C’est le cas cette année où à moins de 3 semaines c’est le flou total. Et votre obsédée culturelle s’arme alors de sa baguette magique et s’attelle à trouver la bonne info.

(Edit : entre temps le programme a été diffusé et le site web mis en ligne et diffusé ce 14 avril)

On se demande toujours si le Festival aura lieu. Et c’est la montée du suspens, du stress, des doutes et frayeurs chez les amoureux de jazz. Mais il finit toujours par avoir lieu, il finit toujours par retomber sur ses pieds, depuis 26 années. Le festival finit par se dérouler avec ses surprises et ses mêmes couacs. On en ressort quand rempli de belles mélodies, de quelques mésaventures, de belles rencontres, de beaux souvenirs,

Mais pour cela il faut être bien préparé, avoir la bonne information, mais aussi en profiter et faire en sorte que ça ne se limite pas à venir écouter du jazz, mais profitez de Saint-Louis, et des “moments”.

Voici de quoi vous préparer à passer un bon festival de Jazz 2018.

1.l’hébergement

Vous n’avez pas encore réservé une chambre d’hôtel ou dans une maison d’hôte? heu… comment dire…. ?  C’est mort ! J’ai fait le tour pour vous, ils sont tous complets. La bonne nouvelle c’est qu’on est au Sénégal, le pays de la teranga. Les maisons sont ouvertes aux familles et aux amis, tout comme les coeurs. Alors mes chers amis c’est encore le moment de prendre des nouvelles de vos cousins, des tantes élastiques, les ex belles mères, et potes de l’université (Et puis gardez les liens nak la famille et les amis c’est sacré. La preuve …. 🙂

2. le programme 

La première chose que je note est que cette année, comme l’année dernière  nous avons deux prodiges sénégalaises, et des femmes en plus Awa Ly et Julia Sarr ! Des enfants du Sénégal brillantes et talentueuses ! Ne vous éloignez pas trop, leurs portraits arrivent pour vous permettre de mieux connaître leurs parcours.

Bon allez les concerts maintenant

Jeudi 26 avril :   Cérémonie d’ouverture

  1. Assane Thiam et ses 50 tamas (percussions) – Sénégal  /2. Reis Demuth Wiltgen – Luxembourg / 3. Etienne Mbappe – Cameroun

Vendredi 27 avril

1 KJ Denhert – USA  / 2. Shahin Novrasli – Azerbadjan

Samedi 28 avril

1 Fiona Monbert / Didier Lockwood group / Shahin Novrasli : Hommage à  Didier Lockwood – FR/Azerbadjan   / 2: Rhoda Scott – USA

Dimanche 29 AVRIL

1: Nicolas Folmer – Fr / 2: Dhafer Youssef – Tun

Lundi 30 avril / Journée Mondiale du Jazz

1: Awaly – Sénégal – Italie / 2: Paco Sery & Elephant du jazz – CI / 3: Stanley Jordan / Will Kanoun / Kai Echard trio – USA

Mardi 1er mai

Groupes locaux – Sénégal

1: Julia Sarr / 2: Hervé Samb et son projet Téranga (Son nom n’est pas sur le site du festival mais je vous confirme qu’il est programmé)

Vous trouverez le nom d’Ablaye Cissoko dans cette liste sur le site du festival  mais il semblerait (de source sûre) qu’il ne jouera pas ce soir là. Ce qui nous emmène au point 3

3. Vous retrouverez Ablaye Cissoko tous les soirs, du 27 au 30 Avril  à l’institut Français de Saint-Louis, pour les traditionnels “autours de Minuit”. Chaque soir, après la grande scène, festivaliers et artistes se retrouvent à l’institut Français pour continuer la soirée avec de remarquables jam sessions entre le virtuose de la Kora et les musiciens.

Cette année Ablaye Cissokho sera accompagné de l’AFRICAN JAZZ ROOTS  (Ablaye Cissoko, Simon Goubert, Sophia Domencich, Jean Philippe Virer,  Djiby Diabète, Ousmane Ba, Babou )

Si je devais vous recommander quelques concerts :

  • Ne manquez pas Rhoda Scott. Ce n’est pas tous les  jours qu’on a la chance de la voir, surtout à son âge. Ca ne se rate pas.
  • Etienne Mbappé, que dire…. Si Etienne Mbappé et sa basse viennent à vous, c’est que vous êtes bénis des dieux de la musique. Vous allez passer un très beau moment de jazz, vous avez ma parole.
  • Paco Sery, le maître du rythme vous tournera la tête et vous renversera le coeur. C’est un bonheur de voir cet homme débordant de talent et d’énergie. Ne vous en privez pas.
  • Hervé Samb…ça m’énerve presque de devoir parler de lui encore, c’est trop . Mais il faut être objectif alors je suis obligée. Mais je ne vais pas m’épancher, c’est du bon et c’est à voir.
  • Awa Ly et Julia Sarr : ces talents qui sont loins de la cacophonie qui nous tympanise,  les deux prodiges sénégalaises à qui brillent ailleurs, et qui vont briller chez elles durant ce festival (on en reparle en détail dans dans un prochain billet)

4. Maintenant que vous savez  le programme vous pouvez réserver vos  tickets pour les spectacles au +221 33 961 92 92  Pour plus d’informations :saintlouis.jazz@gmail.com

5. La programmation a beau être belle, n’oubliez surtout pas de profiter des off. Il y en a partout dans tout la ville, et cela dure toute la nuit. Aller à l’aventure, suivez la musique, laissez-vous porter. Les incontournables résidences: le flamingo, la kora et le sindone…

On le sait tous, dans ces grands événements, les off sont toujours les plus surprenants. Il y a toujours des pépites (et des catastrophes aussi hé !) Et c’est là que vous découvrirez tous les jeunes musiciens sénégalais qui s’aventurent ailleurs que dans les contrées classiques du sacro saint mbalax. Je les aime bien moi ceux là. Nos futurs stars viendront de là.  En plus, avec les of,f on ne reste pas figé sur une chaise toute la soirée, ici on boit un verre, on danse, on rencontre des gens, on se mélange et on échange ! Que demande le peuple ? (Où que vous voyiez le nom du groupe Jamm ou MONSIEUR Souleymane Faye, allez-y)

6.N’oubliez pas vos écharpes. Je répète, n’oubliez pas vos écharpes, et même vos punchos, seurou deunk, peut être même vos couettes …. #JeDisSeulement

7. Mais il n’y a pas que la musique pour passer un bon festival. Il y a des pépites à voir. Faites un tour au “Ndar ndar coffee shop and music”, vous y siroterez un un vrai café d’Ethiopie (pause: moment de recueillement à l’évocation du café éthiopien. Les amoureux de café comprendront. Pause terminée. Play.) Du savoureux café d’Ethiopie disais-je donc, fraîchement torréfié, mais aussi du lait de chamelle …. et en bonus toutes les infos sur ce qui se passe en ville avec les conseils éclairés d’ Oumar !

8. Arrêtez-vous un moment “Au fil du Fleuve”, vous vous offrirez alors un petit un moment suspendu  dans cette maison d’hôte et galerie tenue par Mme Marie Caroline Camara incontournable dans la vie culturelle Saint-Louisienne. Elle vous accueillera avec délicatesse et vous contera le Saint-Louis culturel avec passion, ainsi que tous les bons plans « art ».  La maison d’hôte est malheureusement complète mais la galerie est ouverte aux visites.

9.Toujours dans les « incontournables  » de Saint-Louis : ne manquez surtout pas de visiter l’ Atelier TESSS spécialiste du pagne tissé, ainsi  que l’atelier de l’artiste Meissa Fall spécialisé en “récupération”. Son travail est impressionnant. (Adresse rue Ribet dans le sud de l’ île où il exposera dès le 25 Avril)

10. Les amoureux d’art, bien entendu, doivent absolument visiter le tout nouveau Musée de la Photo de Saint-Louis.

11. Pssssssst justement, les amoureux d’art, voici un spécial bonus pour vous. C’est aussi la Biennale et cela commence déjà pendant la période du festival, profitez-en !

  • Expo  d’un collectif de 25 artistes internationaux « le pavillon de l’exil » à  partir 28 avril à la galerie du fleuve dans l’Ile Nord.
  • Présentées par Salimata Diop  et rassemblées sous l’intitulé « bridge-parcours contemporain »: de la photographie dans plusieurs lieux: au nouveau musée de la photographie  « rêveries d’hier, songes du présent »:
  • Fabrice Monteiro et un collectif de photographes seront  au 220 rue Holle dans l’ile Nord
  • Safaa Eruas à l’annexe du musée de la photographie:
  • « le chateau » »sénotopia »: une restitution d’atelier de création photographique à voir Au centre culturel
  • la photographe espagnole Sarah Martin Lopez sera présentée dans les locaux de l’ONG “diapalante”
  • Dans les locaux du nouveau Studio Rokhaya ( studio photo du photographe et reporter Djibril Sy rue Guillabert) un hommage au doyen de la photographie saint-louisienne Adama Sylla. Pourquoi pas en profiter pour se faire prendre en photo dans ce studio par Djibril ?

Grand merci à elle à Marie-Caroline Camara pour son aide à  réunir ces ces informations  

12. Vous aimez la mode ? Notez LA SAINT- LOUIS FASHION WEEK qui se déroulera les 28 et 29 Avril :au complexe Maam Tiouth: 2 défilés à 17h30. 

Mais surtout n’oubliez pas d’aller visiter le Show Room de la styliste Rama Diaw. C’est un véritable coup de coeur !

13.Pour les amateurs du « Digital » #TeamDigital :

Pour découvrir la ville  et son histoire, vous pourrez rendre visite sur le stand Unesco place Faidherbe à des jeunes lycéens qui y exposeront des photos de la ville , et présenteront en avant première, une appli mobile de découverte de la ville classée au patrimoine mondial de l’humanité;

14.Pour finir Je vous redis exactement la même chose que l’année dernière Suivez aussi mes amis cultureux : Aboubacar kibili Demba Cissoko, Umar Sall, Papa Ismaela Dieng, Oumy Sambou, Amadoo Dieng. Maimouna Dembele Back-again Ne les lâchez pas d’une semelle, Suivez les partout : twitter, Facebook, leurs blogs et dans Saint louis même. Faites comme dans les films : lunettes noirs, manteau jusqu’au nez – heuuu non peut être pas le manteau – suivez les incognito ! Leurs pieds vos pieds ! Suivez les, vous aurez le meilleur du festival.  

Quant à moi, vous le savez, je ne suis jamasi trop loin 😉

twitter : @DemeAisha

Facebook : Aisha Dème

Cet article sera régulièrement mis à jour en cas de changements ou de nouvelles croustillantes de dernière minute. Très bon #SaintLouisJazz à tous !!!!

Culturellement vôtre