Habib Faye restera vivant.

Habib Faye est vivant. Il le restera toujours. A travers son épouse, sa famille, ses amis et tous ces sénégalais qui le portent dans leur coeurs. A travers sa musique, et à travers ce dernier album qu’il a laissé comme un furtif au revoir. Nous avons été invités à l’écouter hier cet album, par son compagnon et ami Ablaye Cissoko.

Nous avons eu le privilège de les voir sur scène ensemble ces derniers années, de voir naître ce beau et inattendu projet entre deux artistes d’horizons différents, mais que finalement tout réuni, particulièrement le géni et la générosité artistique. cet album qu’il ont préparé ensemble, Ablaye Cissokho a décidé de le sortir avec la permission de Madame Faye, qui était présente hier à cette séance d’écoute, tout comme le reste de la famille d’Habib Faye, ses amis, ainsi que sa famille professionnelle. inutile de vous dire qu’il y avait beaucoup d’émotion. Mais il y avait aussi cet agréable plaisir de partager, puis de (re) découvrir cet album Man Man, d’entendre habib jouer et chanter, d’exulter quand le dialogue basse/Kora fait déborder le coeur, de sourire à certaines imperfections de la voix. Parce que oui “Habib Faye était un très grand perfectionniste, mais Habib Faye reste humain dans son imperfection” précise Ablaye Cissokho qui a tenu a laissé les choses comme le souhaitait l’artiste. L’humilité cette grande qualité qui fait les grands artistes ! Entendre la basse d’habib, s’extasier encore devant son génie, et prendre à nouveau une leçon d’humilité. La rencontre entre ces deux artistes n’en est que plus belle, elle n’est pas seulement musicale, elle est humaine. Et Dieu ce qu’elle est belle.

On ne remerciera jamais assez Ablaye Cissokho pour cette initiative, et aussi cet hommage qu’il va rendre à Habib Faye le 19 avril à l’institut français. L’album y sera en vente (attention c’est un collector si vous ne l’achetez pas là bas, ou le 24 Avril à l’IF de Saint Louis vous ne l’aurez nul part ailleurs). Merci cher Ablaye, au nom de nous tous. rendez-vous ce 19 Avril à l’Institut Français.

En attendant prenez bien soin de vous et des personne que vous aimez. La vie est si fragile.

Bonne soirée à tous, culturellement vôtre